Proche aidant : 5 solutions pour mieux gérer vos émotions

La plupart des aidants sont motivés par un certain altruisme et un amour de l’autre à toute épreuve.
Néanmoins, la majorité d’entre eux s’est déjà sentie découragée par l’ampleur de la tâche et un quotidien effréné. Ainsi, ils peuvent se laisser déborder par le stress.
Vous êtes proche aidant et vous vous reconnaissez dans ces mots ? Dans cet article, je vous donne 5 solutions pour apprendre à mieux gérer vos émotions.
Quelques mots sur les proches aidants  

Le proche aidant d’une personne accompagne cette dernière dans l’accomplissement des actes de la vie quotidienne.

  • Démarches administratives ;
  • Prise de rendez-vous médicaux ; 
  • Courses ;
  • Entretien de l’habitat ;
  • Aide aux repas…

L’aidant est présent sur tous les fronts. Non professionnel, il peut être le conjoint, l’enfant, un(e) ami(e) ou un voisin de cette personne.

Enfin, il intervient à titre non-professionnel, souvent en plus de son travail.

Cette relation entre aidant et aidé ne fait l’objet d’aucun contrat officiel entre les deux parties.

En revanche, ce rôle vise aujourd’hui à être davantage reconnu en raison de la question du vieillissement et de la dépendance de plus en plus présents dans la société.

stress et systeme digestif vanessa wenger la chapelle sur erdre

– prenez rendez-vous maintenant –

Quels sont les différents types de problèmes rencontrés en tant que proche aidant ?

Selon une enquête de 2019, les aidants seraient plus de 11 millions en France. 25% d’entre eux interviendraient seuls. Ainsi, ce quotidien peut devenir rapidement très éprouvant.

En effet, 70% des personnes interrogées lors de cette enquête constatent un impact sur leur vie personnelle et professionnelle. Certains ont dû procéder à des aménagements dans leur quotidien afin de s’occuper de la personne aidée. 

Ceci s’explique par le fait que la quasi-totalité des aidants se rendent chez leurs accompagnés une fois par semaine au minimum et même plusieurs fois dans trois quarts des cas. 

Ainsi, les symptômes et états suivants peuvent se faire ressentir :

        • Manque d’information ;

Près de la moitié des proches aidants avoue être confrontée à un manque d’informations quant à leur rôle et leur statut. En effet, il existe un véritable flou entre aidant professionnel et proche aidant, les tâches remplies étant sensiblement les mêmes. 

Cependant, ils semblent aussi rencontrer ce problème lorsqu’il s’agit de mettre en place des aides pour la personne dont ils s’occupent.

      • Sentiment de fatigue ;

Près de 6 aidants sur 10 semblent être impactés par une fatigue chronique bien installée. Certains parlent même de surmenage voire de burn-out. Un sentiment qui peut être amplifié face au manque de reconnaissance global dont ils font l’objet.

      • Dépression ;

Le stress, l’anxiété, la charge psychologique, ainsi que le manque de temps pour soi peuvent conduire les aidants à un début de dépression. De plus, ce sentiment peut s’amplifier si l’état du proche qu’ils accompagnent se dégrade.

 

      • Augmentation des risques physiques (troubles musculo-squelettiques, digestifs…). ;

Ces risques s’expliquent par le fait que les aidants peuvent être amenés à porter la personne d’une pièce à l’autre, l’accompagner pour sa toilette ou pour les moments du lever et du coucher. Ainsi, les conséquences sur l’appareil musculo-squelettique se font ressentir.

De son côté, le système digestif est aussi impacté car nous connaissons tous le lien étroit entre stress et digestion. Les repas sont oubliés, sautés ou pris en vitesse, ce qui ne permet pas de dîner dans des conditions apaisées.

      • Stress et Anxiété ;

En se mobilisant de manière quotidienne aux côtés d’une personne, les aidants voient leur énergie et leur patience s’amenuiser. Ainsi, ils s’exposent à un stress régulier qui peut générer une véritable fatigue émotionnelle et physique. Perte de patience, irascibilité, sautes d’humeurs… Pas de doute ! Le stress et l’anxiété sont bien installées !

Quelles solutions existent pour apprendre à mieux gérer vos émotions en tant que proche aidant ?

consultation-naturopathie-vanessa-wenger-nantes

– prenez rendez-vous maintenant –

5 conseils pour mieux gérer ses émotions en tant que proche aidant

La gestion des émotions en tant que proche aidant n’est pas toujours évidente. Vous pouvez être amené à avoir un sentiment de solitude voire être démuni. Le “craquage” n’est jamais loin, et c’est tout à fait normal.

Pourtant, des lieux d’accueil, techniques de relaxation naturelle et professionnels ou bénévoles peuvent vous accompagner à retrouver une énergie optimisée.

Zoom sur 5 conseils pour mieux gérer vos émotions.

Les cafés des aidant:

Partout en France, ces lieux d’écoute ont été créés afin d’instaurer des temps de rencontres entre aidants sous la houlette d’un(e) travailleur social et d’un(e) psychologue formés à la question.

Ce sont aussi des espaces d’information destinés à chacun d’eux, peu importe la pathologie de la personne qu’ils accompagnent.

Chaque rencontre fait l’objet d’une thématique afin que toute problématique ou situation soit abordée.

L’objectif est de permettre aux aidants de se retrouver dans un lieu chaleureux et convivial et d’y bénéficier d’une forme de soutien.  

    Un numéro d’écoute et d’information : 

    Si vous êtes proche aidant, vous pouvez ressentir le besoin de parler, d’être entendu voire d’exprimer vos émotions.

    Depuis 2012, l’association Avec Nos Proches propose une ligne téléphonique nationale anonyme et disponible 7 jours sur 7. 

    Ici, l’avantage est que les écoutants bénévoles ont été un jour dans la même situation que vous. 

    Ainsi, vous bénéficiez d’un espace où vous pourrez vous exprimer, poser vos questions, partager vos inquiétudes et être orienté vers des structures adaptées si besoin.

    Mieux gérer vos émotions avec l’utilisation des fleurs de Bach Rescue

    Connaissez-vous les Fleurs de Bach ?

    Celles-ci ont été créées par Edward Bach au milieu des années 30. 

    Elles ont pour vertu de vous permettre de mieux gérer vos émotions et les situations de stress incombant à votre situation. 

    Ainsi Rescue est un mélange de 5 fleurs de Bach qui vous aideront, de jour comme de nuit, à lâcher prise, à mieux gérer vos émotions et à éviter d’être submergé par vos pensées.

    Vous ignorez comment les utiliser ? 

    Spécialisée dans ce domaine, je me ferai un plaisir de vous conseiller quant à leur usage (prise de rendez-vous directement sur medoucine.fr).

    Indécis dans votre choix ? Pourquoi ne pas vous faire conseiller par une naturopathe ? La gestion du stress su proche-aidant fait partie de mes domaines d’expertise. Je serais ravie de vous recevoir dans mon cabinet de naturopathie à La Chapelle-Sur-Erdre en Loire-Atlantique pour vous accompagner .

    Pour prendre rendez-vous avec moi, direction le site medoucine.fr