Proche aidant: 5 signes qui montrent que votre système digestif souffre de stress

Face à un quotidien ultra rythmé, il peut être difficile de ne pas se laisser envahir par le stress en tant que proche aidant. Ainsi, certains symptômes peuvent apparaître et parmi eux, les troubles digestifs. En effet, système nerveux et intestins sont étroitement liés.

Mais quelles sont ces manifestations ? Pourquoi apparaissent-elles et comment les traiter à l’aide de la naturopathie ?

Dans cet article, je vous explique 5 signes qui montrent que votre système digestif souffre de stress et vous donne 3 solutions naturelles pour les apaiser. 

Définition du système digestif 

Le système digestif comprend l’ensemble des organes chargés de recevoir la nourriture que l’on ingurgite. Il a pour rôle de l’assimiler, d’en récupérer les nutriments nécessaires à notre survie et de les faire passer dans la circulation sanguine. C’est aussi lui qui évacue les substances restantes via l’excrétion.

Or, le système digestif comporte d’autres subtilités puisque certains de ses organes, comme les intestins, sont directement liés à un autre appareil : le système nerveux. On dit même d’eux qu’ils sont notre second cerveau et qu’ils seraient en relation avec un phénomène bien connu : le stress

S’il se traduit par des réactions émotionnelles comme l’envie de pleurer ou une “boule” au niveau de la gorge, notre système digestif s’en trouve également impacté. Ceci s’explique par un canal de communication impliquant nos boyaux et le nerf vague situé au niveau de la cavité buccale. Ainsi, les intestins reçoivent le message qu’un évènement indésirable est en train de se produire et ils réagissent à travers des signes que nous connaissons bien. 

stress et systeme digestif vanessa wenger la chapelle sur erdre

– prenez rendez-vous maintenant –

5 signes qui montrent le lien entre système digestif et stress

Si certaines personnes gèrent les événements anxiogènes et les situations stressantes avec brio, d’autres rencontrent plus de difficultés et peuvent en subir les conséquences. Ceci est lié à un système nerveux neurovégétatif plus instable, ce qui les rend plus anxieuses. Ainsi certains signes peuvent apparaître, notamment sur le plan digestif, ce qui engendre un certain inconfort au quotidien.

Une anxiété chronique peut même être l’un des principaux facteurs du syndrome de l’intestin irritableCette pathologie entraîne des troubles du transit (diarrhées, constipation, ballonnements…) ainsi que des reflux ou des douleurs abdominales.

On peut donc en conclure que le lien entre stress et système digestif n’est plus à démontrer.  Zoom sur 5 signes qui ne trompent pas.

        • Reflux gastro-oesophagien ;

10% des adultes disent être concernés par cette pathologie, et parfois même de manière quotidienne. Or, le stress peut en être à l’origine.

Il se manifeste par des remontées acides dans la bouche, des brûlures à l’estomac ou encore des éructations ou un hoquet. S’ils peuvent être réguliers, ces reflux peuvent aussi survenir lors de périodes particulièrement stressantes, comme lorsqu’on est proche aidant.

      • Troubles du transit ;

Stress et transit ne font pas bon ménage. Ainsi, lorsque celui-ci pointe le bout du nez, diverses manifestations ne tardent pas à apparaître : diarrhées, constipation, le système digestif réagit ! 

On considère d’ailleurs qu’un individu est constipé lorsqu’il va à la selle moins de trois fois par semaine. Au rayon des ballonnements, ils sont souvent dûs aux repas pris sur le pouce devant le bureau en travaillant. Ceux-ci peuvent entraîner ce que l’on nomme les gaz et la sensation du ventre gonflé.

      • Douleurs chroniques

Les douleurs abdominales, qui surviennent avant les résultats d’un examen médical ou la prise de parole en public, sont une manifestation fréquente du stress. Elles se traduisent par une sensation désagréable au niveau de la zone de l’estomac et des intestins. Le ventre est douloureux et ceci peut s’accompagner des autres symptômes présentés dans cette liste.

      • Flatulences ;

Celles-ci sont à l’origine d’une accumulation des selles dans le côlon engendrant ainsi la constipation, elle-même en relation avec le stress. Ainsi, les excréments bloqués dans le gros intestin accentuent le processus de fermentation qui induit davantage de gaz. Le résultat se manifeste par des flatulences. 

      • Faim émotionnelle

Vous avez peut-être déjà entendu l’expression “manger ses émotions”Il s’agit de l’une des principales conséquences de l’anxiété. Ici, certaines personnes se “vengent” sur la nourriture pour canaliser leur stress. C’est plus souvent sur du chocolat que sur des branches de céleri. 

Enfin, la prise alimentaire est également plus mécanique que jouissive puisque le produit est souvent rapidement ingurgité. L’apaisement moral n’est que de courte durée. 


Néanmoins, de nombreux remèdes issus de la naturopathie existent pour prendre soin de votre système digestif en tant que proche aidant, notamment en période d’angoisses.

consultation-naturopathie-vanessa-wenger-nantes

– prenez rendez-vous maintenant –

3 solutions naturelles pour prendre soin de votre système digestif

Se débarrasser durablement du stress n’est pas chose aisée, mais il existe des méthodes naturelles pour vous permettre de chouchouter votre système digestif !

Hygiène de vie :

C’est l’un des paramètres sur lesquels vous allez pouvoir vous concentrer. Il englobe trois items : alimentation, sport et hydratation. La nourriture est l’un des trois piliers de la naturopathie.

Dans ce contexte, certaines denrées seront à privilégier pour retrouver un transit normal selon que vous souffrez de constipation ou de diarrhées.

      • Aliments à privilégier en cas de constipation : 

Mon conseil est de miser sur les aliments riches en fibres comme les légumineuses et les oléagineux. Par exemple lentilles, pois chiche, haricots rouges et blancs, noix et noisettes seront vos alliés. 

Certains légumes et fruits sont également recommandés comme le fenouil, le céleri, les endives, les mûres, le raisin ou le kiwi.

      • Aliments à adopter si vous êtes sujet au diarrhées : 

Dans ce contexte, on mettra l’accent sur des aliments riches en protéines (viandes, poissons, œufs) ou en fibres solubles (brocoli, avocat, chou de bruxelles, oranges ou patate douce).  Ces dernières aideront les selles liquides à redevenir consistantes. 

Enfin, les pertes en sels minéraux seront compensées par des soupes et bouillons, riches en potassium et en sodium. 

Néanmoins, l’essentiel avant de vous mettre à table est de vous mettre en bonne condition et de prendre votre repas assis, dans le calme et de bien mastiquer chaque bouchée. Cela vous évitera les ballonnements.

Autre point : une bonne hydratation est nécessaire à un transit serein. Si l’eau est la seule boisson indispensable, vous pouvez varier les plaisirs avec des thés, tisanes et eaux détox pour compléter l’apport hydrique.

Enfin, le sport, second pilier de la naturopathie, est l’un des meilleurs remèdes au stress. L’activité physique a des effets bénéfiques sur la santé mentale et sur la gestion des émotions. Enfin, elle augmente la sécrétion de sérotonine et diminue celle du cortisol (hormone du stress). 

A vous de trouver celle qui vous convient !

    Exercices de respiration

    Quelques exercices de respiration peuvent également vous permettre d’éviter une digestion difficile notamment après un repas pris à la va-vite.

    Pour ce faire : 

    • Installez-vous confortablement au calme ; 
    • Posez une main sur votre abdomen afin d’en contrôler les mouvements ; 
    • Inspirez profondément et gonflez votre ventre pour faire rentrer le plus d’air possible ; 
    • Expirez aussi longtemps que vous le pourrez 

    Cet exercice sera à effectuer plusieurs fois pour un résultat optimal en alternant 1 respiration forcée pour 5 normales.

    Notez vos symptômes et ressentis ;

    Pour cela, vous pouvez investir dans un carnet ou un calendrier où vous daterez sur deux semaines chaque moment où vous ressentez l’une des manifestations précédemment citées.

    Ensuite, associez-là à votre état d’esprit du moment ou à un éventuel événement qui aurait pu provoquer cet inconfort. 

    Vous pouvez également envisager la prise de compléments alimentaires afin d’atténuer les effets du stress sur votre digestion.

    En cas de doute, n’hésitez pas à solliciter l’avis de votre médecin. 

    Indécis dans votre choix ? Pourquoi ne pas vous faire conseiller par une naturopathe ? La gestion du stress su proche-aidant fait partie de mes domaines d’expertise. Je serais ravie de vous recevoir dans mon cabinet de naturopathie à La Chapelle-Sur-Erdre en Loire-Atlantique pour vous accompagner .

    Pour prendre rendez-vous avec moi, direction le site medoucine.fr